MISOLA EN COTE D’IVOIRE

 

Construction de l’Unité de Production de farine MISOLA à MAN

image-cote-divoire-2

A l’initiative de Mme Alimata COULIBALY, Présidente de la coopérative ISSAMI et fondatrice de l’entreprise « les Précuits GLP », MISOLA a en projet  la création de 3 Unités de Production de farine MISOLA (à MAN, BOUAKE et KORHOGO). Ces 3 Unités sont financées par le gouvernement de la Cote d’Ivoire et elles devraient être opérationnelles avant la fin de l’année 2019.

Mme  Alimata COULIBALY a été décorée par le Président de la République de la Cote d’Ivoire dans l’ordre du mérite agricole pour la transformation des céréales. Elle est la coordonnatrice MISOLA pour la Cote d’Ivoire.

Nous comptons beaucoup sur son dynamisme, ses compétences  et son expérience pour mener à bien le projet Misola en Côte d’Ivoire.

 

MISOLA AU TCHAD

 

A l’initiative de Mr San San Dimanche, nutritionniste à l’ONG World Vision International,  une 1ère Unité de Production de farine Misola a vu le jour à MOUDOU dans le sud du Tchad en 2013.

Une 2è Unité de Production a été créée à Ndjamena.

Mais l’approvisionnement en compléments vitaminés et en sachets d’emballage venant par avion du MALI rendent le cout de production trop élevé. Il a été décidé d’arrêter la production de l’Unité de MOUDOU en 2016.

La capacité de Production de l’Unité de Ndjamena est de 8 tonnes de farine par mois.

Cette Unité produit aussi la Miaspilline, farine fabriquée à base de farine Misola fortifiée à la spiruline.

image-misola-tchad

Fabrication des farines

annie-spratt-427340-unsplash

La fabrication de la farine MISOLA se fait dans des Unités de Production Artisanales (UPA). Chaque unité est autonome et la fabrication est sous la responsabilité d’une association féminine qui en assure la gestion. L’équipement en matériel de fabrication peut se trouver sur le marché local. De même, les locaux de l’unité sont en général fournis par la collectivité villageoise.

Vidéo sur la fabrication des farines

Le processus de fabrication de la farine MISOLA enrichie respecte plusieurs étapes :

Étape 1

Veiller à une hygiène parfaite des locaux et du matériel. Tout nos produits sont fabriqués dans les respects des normes d’hygiènes afin de garantir une utilisation optimale. L’hygiène des femmes fabricant la farine Misola® est aussi primordiale, c’est pourquoi nous veillons au respects des règles.

Étape 2

Une fois décortiquées, les céréales sont grillées, et réunies ensemble pour préparer le mélange destiné à la mouture.

Étape 3

Il est nécessaire de peser les ingrédients pour respecter la recette de notre farine. Puis, il faut procéder à la mouture des céréales. La farine récoltée sera alors mis à l’ensachage.

Étape 4

La mise en sachet de la farine se fait toujours en suivant les normes d’hygiène, indispensables dans le processus de fabrication.

Étape 5

Les sachets doivent être déposés dans un endroit protégé à l’abri de l’humidité, et des intempéries. Ils seront ensuite distribués et vendus aux populations.

Nos équipes

Misola est une association de loi 1901 dont les statuts ont été déposés en Sous-Préfecture de CALAIS le 31 janvier 1995 (Parution au journal officiel le 22 février 1995).

Le bureau actuel est ainsi composé :

Président : Georges LINOSSIER

Vice-Président : Fernand ROLET

Trésorier : Jean Paul DE JABRUN

Secrétaire : Jean-Pierre VERVAT

Communication: Pierre LECLER

Il existe actuellement 2 délégations régionales Misola en France :

Délégation Rhône Alpes : Délégué : Georges LINOSSIER
Délégations Normandie : Déléguée Mme Marie-Christine HERMENAULT

Par ailleurs, une première délégation étrangère a vu le jour à Bruxelles (Belgique).

L’Association sans but lucratif MISOLA BELGIUM a été créée officiellement le 1 er Septembre 2012. Les 3 membres fondateurs sont Marc Debunne (Président ), Claudine Dekais (Vice Présidente), Jean Pierre Derochette et une Secrétaire Michèle Debunne-Belot.

L’ASBL compte actuellement 35 membres en règle de cotisation.

MISOLA BELGIUM a été constituée sur la base des mêmes objectifs sociaux que l’ ONG française MISOLA et utilise les compétences techniques et scientifiques de cette dernière

Pour cette première année d’activité, MISOLA BELGIUM a reçu une aide financière de la Commune d’EVERE grâce à l’ appui de Mme l’Echevine Fatiha SAIDI pour un montant de 1500€ ainsi qu’une aide de la Commune d’ UCCLE de 900€ grâce à l’appui de l’Echevine Claudine VERSTRAETEN.

Ces montants ont été versés dans le cadre d’un projet au BENIN à LOKOSSA et plus particulièrement pour l’achat et l’entretien d’ une moto qui permet de transporter la farine dans les villages voisins. Des développements ultérieurs sont prévus notamment au Bénin.

Pour cette année, elle envisage de continuer notamment à venir en aide à des projets au Bénin par un ou plusieurs financements via des organismes comme « La Table ronde » et probablement « Rotary » et « Lions Club ».

Misola-France est une association dont les membres sont actuellement tous bénévoles.