L’implantation de Misola au Niger est récente. Ce sont les différentes vagues de famine qui ont incité l à regarder à l’est du Mali, au Niger.
Une première unité de production est installée dans la capitale nigérienne à Niamey sur les fonds propres de l’association.
Avec l’appui de Misola, Faty Alphonse, infirmière à la retraite, coordinatrice de Misola Niger mène le projet d »implantation de plusieurs sites Misola dans le Niger.

Avec l’appui de l’UNICEF, trois unités de production autonome sont ouvertes : Niamey, Doutchi et Tessaoua. Par ailleurs, grâce au financement croisé du Rotary de Calais et du Rotary international, le projet d’implantation de quatre autres UPA a débuté avec une première unité à Niamey et devrait se poursuivre avec trois autres implantations à Zinder, Tahoua et Diffa sur une période de deux ans.
De janvier à août 2010, 22 tonnes de farine Misola ont été produites par les deux UPA opérationnelles dont 12 tonnes à Doutchi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s